Centre de formation et de placement de gens de maison

2 personnes soutiennent


Aucun jour restant
30 h de bénévolat sur 20
150% Complete
150%

"L'éducation améliore les bons et fortifie les faibles"

Alexandre Dumas fils


1 projet créé

Contexte du projet

Nelson Mandela disait que l'éducation est l'arme la plus puissante pour changer le monde. Il est opportun aujourd'hui d'éduquer, de former et d'inserer celles qu'on appelle au Sénégal les femmes de ménage ou bonnes qui vivent et travaillent parfois dans une situation précaire. Parce qu'elles sont souvent analphabètes, non instruites et pauvres, elles sont obligées d'accepter tout travail qui leur fournirait un minimum de salaire, quitte à s'assoir sur leur dignité et leur honneur. Il est temps de professionaliser ce métier en formant ces femmes aux travaux de maison afin qu'elles puissent aspirer à plus de droits et de sécurité dans leur travail. L'émancipation et le développement passe par l'éducation et la formation. La classe moyenne étant en forte expension dans ce pays considéré comme un futur eldorado, de plus en plus de gens issus de cette classe là auront besoin de gouvernantes, de femmes de maison de confiance et de métier. 

Je souhaiterai mettre sur pied un centre professionnel de formation et de placement de personnel de maison et de restauration HORECA (hôtel, restaurant, café). Le contexte actuel s’y prête parfaitement. Avec l’explosion d’une forte classe moyenne, il y a de plus en plus de famille employeurs en demande et très exigeantes quant à la qualité du service offert. Ce métier de domestique au Sénégal et surtout à Dakar reste très précaire, informel, très sous rémunéré et où les femmes sont largement surexploitées. Elles sont parfois victimes de maltraitance, du non respect de leurs droits, de mauvaises conditions de travail, de licenciements abusifs. Quant aux employeurs, leurs griefs sont nombreux et tournent autour de l’incompétence des domestiques, de leur instabilité, de leur manque de professionnalisme et j’en passe.