Mise en oeuvre d'une chaîne de valeur en pisciculture

1 personne soutient


20 jours restants
10 h de bénévolat sur 40
25% Complete
25%

Ce projet verra le jour à condition que l'objectif de 40h de bénévolat soit atteint ou dépassé avant le 01/05/2021

"C'est un choix de décider de produire mais c'est une obligation de manger, si on ne produit pas ce qu'on mange alors on sera obligé de manger ce qu'on nous produit"


1 projet créé

Contexte du projet

MOTIVATION

Tous les experts le disent, la fin d’une ère est pour bientôt. Entre changement climatique et la fin de certaines ressources non-renouvelables en passant par l'insécurité alimentaire, l’avenir ne semble pas aussi radieux. En ajoutant à tout ça un système capitaliste qui ne fonctionne plus et des lobbyistes qui tirent profit des plus démunis, cela n’aide aucune générations. Le manque ou du moins l'insuffisance de certains produits tels que le poisson et les œufs de poissons créait des inquiétudes significative surtout que la demande mondiale est estimée à plus de 20% de la consommation animale, et à plus de 50% uniquement en Afrique… une denrée rare.

Selon les statistiques de la FAO en 2018, Entre 1961 et 2016, l’augmentation annuelle moyenne de la consommation mondiale de poisson destiné à l’alimentation humaine, qui s'est établie à 3,2 %, a distancé l'accroissement démographique (1,6 %) et a été supérieure à celle de viande de tous les animaux terrestres réunis (2,8 %). Cette consommation de poisson destiné à l’alimentation humaine est passée de 9,0 kg en 1961 à 20,2 kg en 2015/ habitant, pour un taux annuel moyen d’environ 1,5 %. 

Et au cameroun en particulier,  près de 270 000 tonnes de poisson sont importées chaque année pour un montant en devises de plus de 150 milliards de francs CFA, période pendant laquelle la demande est estimée à plus de 400 000 tonnes par an.

DEFIS

Face à cette croissance récurrente du déficit de l’offre locale en poissons , une prise de conscience fait de l'aquaculture une activité qui a pour objectif d'augmenter la production afin de maintenir un équilibre entre la production et la consommation. D’où notre défis, qu'à travers notre chaine de valeur piscicole nous rééquilibrons les stocks naturels disponibles de poisson aux besoins d'un segment de la population locale.

A propos du projet

MISSION DU PROJET

la chaine de valeur qui sera mise sur pieds, se propose d’offrir du poisson de table comme produit fini aux populations des marchés visés, par la combinaison d’un ensemble d’activités allant de la production d’alevins à la commercialisation, en passant par la fabrication d’un aliment de relais et du grossissement, du conditionnement et de la transformation des poissons de taille marchandes.

BUT DU PROJET

La chaine de valeur mise sur pieds, se donne pour but premier de promouvoir et d’impulser le développement de la filière piscicole dans les habitudes des populations. La vulgarisation des nouveaux procédés pilotes appliqués à l’élevage des espèces de poissons vulgairement élevées en eaux douces, l’apport au marchés ciblés de protéines animales de bonnes qualités (le poisson), à des prix accessibles, seront les éléments d’appuis pour impulser le développement durable des localités de déploiement des activités piscicoles tant voulu !

OBJECTIFS

L’objectif global de cette initiative, est la mise en place d’une unité pilote de production du poisson d’eaux douces en bacs hors-sols, en respectant les normes environnementales les plus exigibles.

Les objectifs spécifiques sont:

i- Le renforcement de la performance économique du pays proportionnellement à l'évolution financière du projet ;
ii- La préservation des ressources naturelles à travers le contrôle, le suivi et la valorisation des espèces encours de production ;
iii- Le développement des services de base (suivi des fermes piscicoles locales, l'accompagnement des amateurs en pisciculture...);
iv- L’augmentation des investissements et la création d’emplois pour les jeunes spécialement.

Le porteur de projet

Je suis Marc MBOULE, un jeune africain résidant au Cameroun, je suis né le 30 Avril 1993 à MOUANGUEL dans la région du Centre.

Mon parcours académique est échelonné comme suit:

-Baccalauréat Scientifique, en Mathématique, Science de la vie et de la terre.......2012

-Ingénieur Halieute, en Spécialité Aquaculture........2016.

Mon parcours professionnel:    

Après 1 ans en tant qu'ingénieur en chef dans une entreprise aquacole, je dirige depuis 2017 ma propre entreprise d'Aquaculture Engineering. Après quelques années mes activités professionnelles en entreprise sont clairements distinctes: l'assistance et le suivi des exploitations aquacoles, la construction d'étangs et de réservoirs hors sol, la production des poissons de plusieurs espèces, la réalisation et l'édition de registres d'aquaculture, la formation et le recrutement. Je travaille avec une équipe d'ingénieurs. J'ai choisi ce métier car il me permet de contribuer au développement de mon pays et de lutter contre l'insécurité alimentaire.

En conclusion, je possède toute les compétences et l'équipe nécessaire pour méner à bien ce projet.

Nos besoins

Nous aurons besoin en amont d'un bon business plan.

Le business plan s’accompagne de tableaux financiers parmi lesquels :

  • Le compte de résultat prévisonnel
  • Le bilan prévisionnel
  • Le plan de financement
  • Le budget de trésorerie

 

Je vais avoir besoin de :

- Personnes ayant des compétences en COMPTABILITÉ

- Personnes ayant des compétences en FINANCE

- Personnes ayant de l'expérience dans le milieu de la distribution

- Personnes désireuses de rejoindre le projet 

Impact Social

49 personnes soutenues

Faq

1) Le marché visé est il facilement accessible? R: oui le marché est très ouvert, et la demande est très accessible surtout en période de fête.

2) Y'a t'il de la concurrence? R: Oui il y'a de la concurrence, mais elle est très néglideable car le marché reste largement ouvert.