Solidarité avec les déplacés du centre du Mali

14 personnes soutiennent


24 jours restant
430 euros sur 50000
1% Complete
1%

Ce projet verra le jour à condition que l'objectif de 50000€ soit atteint ou dépassé avant le 14/06/2019

« Je te disais que la solidarité est la tendresse des peuples ». La solidaridad es la ternura de los pueblos - Gioconda Belli


2 projets crées

Contexte du projet

Il y a désormais 99 039 individus déplacés dans tout le Mali selon les chiffres de la Direction nationale du développement social du Mali. Ce qui fait en tout 20 206 ménages. Ce nombre augmente chaque jour. Le fond collecté sera remis à notre partenaire Kisal, qui connaît le terrain et qui va travailler avec des organisations internationales sur place. Ce fond permettra de soulager la souffrance des victimes et des replacés du centre du Mali.

A propos du projet

Cette cagnotte, une fois l’objectif des 50 000 € atteint, sera confié à l’association Kisal, qui assurera la gestion. Kisal travaillera sur place avec les ONG humanitaires déjà opérationnelles sur le terrain afin d’assurer la distribution. Cette cagnotte a donc un seul objectif, soulager la souffrance des déplacés du centre. Un comité de suivi sera également mis en place. Il sera constitué de l’association Les Griots Urbains et de l’association Kisal, des personnalités de la diaspora malienne comme Djénéba keïta et des bénévoles ayant porté ce projet de cagnotte solidaire. Ces organisations et ces personnes veilleront à la bonne utilisation des fonds.

Le porteur de projet

La collecte est portée par un collectif d’individus, de personnalités de la diaspora malienne et d’organisations. Dans ce collectif, il y a l’association Kisal, l’association Les Griots Urbains et un nombre de volontaires qui ont apporté des savoirs-faire pour la réalisation de l’initiative. 

Nos besoins

30% Déplacés de Ségou

30% Déplacés de Mopti

20 % déplacés de Bamako

20% Frais de gestion 

Impact Social

100

personnes soutenues

Faq

1. Qui organise cette collecte ?

Un collectif constitué de l’association Kisal, de l’association Les Griots Urbains, de personnalités de la diaspora malienne et de personnes bénévoles.

2. Depuis quand travaillez-vous sur cette initiative ?

Depuis l’attaque de Ogossagou

3. Travaillez-vous avec le gouvernement malien ?

Nous travaillons avec toutes les bonnes volontés dans l’optique de soulager la souffrance des victimes et des déplacés.

4. Comment allez-vous distribuer ces fonds ?

Notre partenaire Kisal à un plan opérationnel en lien avec des ONG humanitaire. Ces ONG travaillent depuis plusieurs mois, pour certains depuis 2012-2013 pour porter assistance aux victimes et aux déplacés.

5. Cette collecte est pour qui ? Ces fonds viennent en aide aux victimes et aux déplacés de l’instabilité au centre du Mali. Nous avons aujourd’hui ciblé Ségou et Mopti car c’est là où il y a le plus de déplacés du centre.